Alimentation spécifique
Cabinet vétérinaire
du Dr Riad Kazi Aoul

7 Avenue Porte Didot, 75014 Paris
Tel : 01.45.39.62.36
riadkaziaoul@yahoo.fr

Horaires d'ouverture

: du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 19h30,

le samedi de 9h30 à 12h

Accueil
Accueil

Lors de certaines affections, une alimentation spécifique peut faire partie des mesures permettant d'améliorer l'état de l'animal ou de ralentir le processus pathologique.

Diabète sucré

Le diabète sucré est une affection caractérisée par un état d'hyperglycémie* chronique, lié à un déficit en insuline.

Des mesures diététiques peuvent suffire pour contrôler un diabète débutant. Elles consistent à réduire les apports énergétiques à et à favoriser une libération progressive dans le sang du glucose provenant de la digestion des aliments :

- l'apport énergétique est ramené à 80 % des besoins du chien ;

- des glucides lents sont utilisés ;

- la ration est répartie en 3 repas ;

- les sucreries sont proscrites.

Le chien diabétique a des besoins hydriques augmentés et doit pouvoir s'abreuver à volonté.

Les aliments industriels spécifiques (croquettes ou boites) répondant à ces différentes exigences sont souvent choisis pour leur facilité d'utilisation.

Insuffisance cardiaque

La principale mesure diététique est une réduction de la teneur en sel de l'alimentation, afin de limiter le risque d'apparition d'œdèmes.

Le chien doit pouvoir s'abreuver à volonté.

En plus de ces modifications de la composition, certains aliments industriels spécifiques contiennent des substances qui aident à soutenir le muscle cardiaque, telles que la taurine et la L-carnitine.

Insuffisance hépatique chronique

L'insuffisance hépatique correspond à des perturbations (le plus souvent irréversibles) d'une ou de plusieurs fonctions du foie, en raison de l'altération d'une grande partie du tissu hépatique.

Les mesures diététiques consistent à proposer une ration contenant des protéines, des glucides et des graisses hautement digestibles. La charge de travail du foie s'en trouve allégée ce qui permet d'atténuer les symptômes de l'insuffisance hépatique.

Le recours aux aliments industriels spécifiques est en général la solution la plus simple et la plus efficace.

Insuffisance rénale chronique

L'insuffisance rénale chronique est une altération des fonctions rénales consécutives à des lésions étendues du tissu rénal ; ce dysfonctionnement rénal est notamment à l'origine d'une accumulation dans le sang de déchets azotés (urée et créatinine).

Les mesures diététiques ont pour but de limiter la production et l'accumulation de ces déchets, responsables de certains symptômes de l'IRC. Elles consistent principalement en un apport réduit de protéines de haute qualité.

Ces mesures sont généralement très efficaces lorsque la maladie n'est pas à un stade très avancé : une diminution de moitié de l'urémie peut alors être obtenue.

Le chien insuffisant rénal boit plus et il faut donc veiller à ce qu'il puisse toujours s'abreuver.

L'utilisation d'une alimentation spécifique permet de contrôler les signes cliniques et contribue à préserver la qualité de vie des chiens atteints d'une maladie rénale.

Calculs urinaires

Les calculs urinaires sont de natures chimiques variées :

Des mesures diététiques peuvent être utiles pour leur élimination et surtout pour la prévention des récidives. Elles ne permettent pas toujours de les éviter, mais ralentissent la formation des nouveaux calculs.

Ces mesures dépendent du type de calcul : par exemple, les aliments riches en oxalates (légumes verts) doivent être supprimés chez un chien prédisposés aux calculs oxaliques.

Prévention et traitement de l'obésité

Les industries de l'aliment proposent de nombreux autres types de produits spécifiques, utiles lors de la prise en charge de certains problèmes médicaux : allergies et intolérances alimentaires, cancer, obésité,troubles articulaires, etc.