Cabinet vétérinaire
du Dr Riad Kazi Aoul

7 Avenue Porte Didot, 75014 Paris
Tel : 01.45.39.62.36
riadkaziaoul@yahoo.fr

Horaires d'ouverture

: du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 19h30,

le samedi de 9h30 à 12h

Cochon d'Inde ou Cobayes

Le cochon d'Inde, que les anglais appellent cochon de Guinée (Guinea pig) est en fait originaire de l'Amérique du sud où il était élevé pour sa viande.

Ce rongeur d'assez grande taille mesure de 20 à 30 cm et peut peser de 1kg à près de 2 kg pour certains mâles.

Dans les pays occidentaux, il occupe la place guère enviable d'animal de laboratoire de référence, au point que son autre dénomination, cobaye, est devenue synonyme de "sujet d'expérimentation" ! Depuis quelques dizaines d'années, il est également devenu animal de compagnie et il est particulièrement apprécié pour son caractère généralement placide. Son espérance de vie en captivité est d'environ 7 à 10ans.

Dans la nature, le cochon d'Inde vit en groupe et il est donc mieux d'avoir plusieurs animaux, de préférence du même sexe, pour éviter de se retrouver rapidement avec une véritable colonie. Les jeunes peuvent être adoptés dès le sevrage, vers l'âge de 1,5 mois.

La cage

Equipée d'un fond plastique doit être placée dans un endroit lumineux et sans courant d'air. elle ne doit jamais être en plein soleil car le cobaye peut faire un coup de chaleur. La température optimale est d'environ 21°C.La litière de bonne qualité doit être remplacée fréquemment, car une litière pas assez épaisse et/ou humide peut favoriser l'apparition de lésions des pattes, auxquelles le cobaye est prédisposé.

Le cochon d'Inde est un herbivore strict et il a besoin d'un apport alimentaire en vitamine C, qu'il ne peut synthétiser : la carence chronique en vitamine C est à l'origine d'une maladie qui ressemble au scorbut chez l'homme. Le mieux est donc de le nourrir avec des granulés pour cochon d'Inde qui sont déjà enrichis en vitamine C, et de foin. Les légumes et fruits frais peuvent être donnés en complément.

Le cochon d'Inde est gourmand et il faut donc être attentif au risque d'obésité.

La maturité sexuelle

Est précoce (2 mois pour les femelles, 3 mois pour les mâles) et la reproduction peut avoir lieu toute l'année. La durée de gestation est de 9 à 10 semaines et la femelle donne naissance à 1 à 5 petits (3 en moyenne), qui ouvre rapidement les yeux et sont vite actifs.

Une surveillance régulière permet de s'assurer que l'animal est en bonne santé et quelques soins élémentaires peuvent être réalisés par le propriétaire :

Aspect général,

Pelage et peau : un cobaye en bonne santé a un corps rond, et une fourrure brillante et fournie ; les parasitoses externes ne sont pas rares (gale, poux, teigne). Une palpation générale régulière est utile : elle peut permettre de découvrir des anomalies, par exemple une grosseur dans la région du cou ou de la mâchoire, due à un abcès ;

Oreilles :ses oreilles doivent être propres ;

Yeux : ses yeux ne doivent pas présenter d'écoulement ;

Nez : son nez est normalement sec ;

Dents : elles poussent en permanence et s'usent par frottement ou lorsque le cobaye ronge des objets durs ; une pousse anormale des incisives peut être détectée facilement, mais si le problème concerne les molaires, un examen par un vétérinaire est indispensable. Dans tous les cas, une coupe des dents concernées doit être réalisée.

Région péri-anale et uro-génitale : elle doit être propre et sèche. Lorsqu'elle est humide, souillée ou malodorante, un problème urinaire ou digestif doit être suspecté ;

Pattes et griffes : les pattes du cochon d'Inde sont fragiles et les ulcérations de la face plantaire sont fréquentes. Ils peuvent être provoqués ou favorisés par une mauvaise litière, mais aussi une carence en vitamine C ou l'obésité. La face inférieure de la patte est normalement lisse et ne doit pas être gonflée. Souvent, les griffes du cobaye vivant à l'intérieur ne s'usent pas suffisamment ; une coupe régulière est alors nécessaire.avec un coupe ongles

L'évolution de nombreuses affections du cochon d'Inde peut être grave, en particulier si le traitement est tardif : maladies respiratoires, diarrhée, carence en vitamine C, abcès, etc. Toute découverte anormale lors de l'entretien courant, mais aussi l'apparition de symptômes tels que des éternuements, une anorexie, etc. doivent inciter à présenter l'animal chez le vétérinaire sans tarder.

Il n'existe pas de vaccins pour la prévention de maladies chez le cochon d'Inde.

Accueil
Accueil

Durée de vie

Cochon d’Inde - Cobayes

7 à 10 ans

 

Cage à cochon d'inde