Les OISEAUX
Cabinet vétérinaire
du Dr Riad Kazi Aoul

7 Avenue Porte Didot, 75014 Paris
Tel : 01.45.39.62.36
riadkaziaoul@yahoo.fr

Horaires d'ouverture

: du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 19h30,

le samedi de 9h30 à 12h

Un animal de compagnie est un animal recevant la protection de l'homme en échange de sa présence, sa beauté, sa jovialité, ou pour ses talents (oiseaux chanteurs, pigeons voyageurs...)

Les Besoins

Le maintien à l'état captif de tout être vivant impose certaines règles fondamentales à respecter. N'oublions pas qu'à l'origine, tous les animaux sont des "bêtes" sauvages.

Classification

Le taxon des Psittacidae tel qu'il est défini par le Congrès ornithologique international regroupe des espèces connues sous les noms de perroquets, perruches, palettes, inséparables, touïs etc. Suivant les classifications scientifiques, les espèces considérées par ce groupe ne sont pas nécessairement les mêmes. Dans la classification du COI, il n'inclut pas les cacatoès, les nestors et le Kakapo. En revanche, par exemple, la classification de Gerald Mayr définit comme Psittacidé tous les Psittaciformes encore existants.

Les perchoirs naturels :
Vous pouvez tout à fait utiliser des branches récoltées dans la nature, de préférence provenant d'arbres fruitiers. L'avantage d'un tel perchoir est que les branches auront différents diamètres, et l'esthétique de la cage ou volière aux oiseaux sera plus agréable pour vous, mais aussi pour vos petits protégés.

Par contre, par précaution, il faut mieux laisser sécher ces fameuses branches quelques jours à quelques semaines, selon la taille de la branche mais aussi le type de bois que vous récolterez.

Alimentation

Les légumes pour vos oiseaux :
Cette liste vous est donnée pour éviter de donner n'importe quoi et vous retrouver avec des oiseaux malades, ou même pire.

* Le mouron blanc : consommation des feuilles tendres, des graines encore vertes et la fleur.
* La laitue : à distribuer en feuille, par petite dose et pas trop souvent soit 1 à 2 fois par mois (la laitue a des propriétés laxatives = risques de diarrhées).
* La carotte : Il suffit de la râper pour les oiseaux de petites tailles, et l'incorporer à la pâté, ou la mettre en rondelle pour des oiseaux plus grands.
* Le chou : On peut distribuer les feuilles entières.
* Le pissenlit : La feuille peut être donnée entière, ou bien hachée pour être incorporée à la pâté.
* La chicorée : Là aussi, la feuille peut être donnée entière, ou bien hachée pour être incorporée à la pâté.
* Les épinards : A distribuer en feuilles entières, ou bien hachés pour incorporer à la pâté.

Les fruits pour oiseaux :
Comme pour les légumes, il existe de nombreux fruits que l'on peut distribuer pour l'alimentation de nos oiseaux et donc faire varier leur menu.

* La pomme : Distribuée en quartier ou râpée pour l'incorporer à la pâté, celle-ci doit être fournie avec parcimonie (Propriétés laxatives, risques de diarrhées)
* La poire : Les précautions à prendre sont les mêmes que pour la Pomme.
* Agrumes tels que Citron, oranges : Quelques gouttes dans l'eau de boisson ...
* Kiwi : Comme la pomme et la poire, en quartier ou râpé et incorporé à la pâté, cet aliment est lui aussi riche en vitamines et bénéfique pour nos oiseaux.

Les graines sont une source de nourriture non négligeable pour de nombreux oiseaux de cages et volières

Il peut correspondre aux besoins de quelques oiseaux de cages ou volières, peu exigeants (comme les mandarins, moineaux du japon, ...), mais est très éloigné des besoins d'oiseaux plus exigeants, plus sensibles (Diamants australiens, ...). Au sein d'une même appellation, il existe donc diverses qualités de mélange de graines, Une autre solution consiste à acheter ses graines séparément, et à réaliser soit même ses mélanges pour les distribuer à ses oiseaux. Ce que font les perfectionnistes, en élaborant eux-mêmes leur(s) mélange(s), mais dans ce cas, il faut trouver un marchand qui vende des graines séparément, Voir avec votre vétérinaire.

Santé
Examen D’un Nouvel Oiseau
On recommande l’examen d’un nouvel oiseau dans les 3 jours suivant l’achat de l’animal. Ceci a pour but de protéger l’investissement du propriétaire, de découvrir ou de prévenir des maladies et d’informer le propriétaire sur les soins à apporter à l’animal.
Même si les premiers test prouvent un état de santé normal , ils fournissent des références importantes pour les examens ultérieurs. Pour plus de détails, obtenez notre document intitulé LE PROFIL AVIAIRE COMPLET.
Les Visites Annuelles
On recommande une visite annuelle chez le vétérinaire parce que souvent, les propriétaires ne reconnaissent pas les symptômes évidents du début d’une maladie. Cette visite permettra d’identifier rapidement une maladie éventuelle et de la contrôler. En même temps, le propriétaire pourra prendre connaissance des nouvelles informations concernant les oiseaux. La plupart du temps, les oiseaux sont présentés deux fois l’an : aux six mois pour le soin des griffes, des plumes et du bec, et pour la pesée, ainsi qu’annuellement pour l’examen physique.

Vaccins: Ceux-ci sont disponibles depuis plusieurs années. Plusieurs personnes sont craintives vis-à-vis du vaccin à cause de ses très sérieux effets secondaires chez certains oiseaux. Ce vaccin a été modifié depuis son introduction; le vaccin actuellement en usage est sûr.

Maladie Interne
Le lissage excessif peut être un indice de malaise ou d'inconfort. Un oiseau qui s'arrache les plumes à la base du cou peut avoir une infection du jabot. Un oiseau qui se mâche les orteils peut avoir un problème au niveau des nerfs de la jambe et réagit à la sensation de "chatouillement". L'arrachage de plumes peut représenter la première manifestation clinique d'une maladie systémique chronique.

Protubérances et Infections
La peau, les plumes et leurs follicules (racines) doivent être examinés de près pour détecter toute évidence d'infection virale ou fongique, ou encore de kyste, qui peuvent mener à l'arrachage de plumes.

Parasites
Des parasites internes ou externes peuvent causer des démangeaisons et des dommages subséquents aux plumes lors de lissage excessif des plumes. Votre oiseau apprivoisé peut vous avoir été vendu avec ces parasites ou il peut les avoir contractés d'autres oiseaux. Une fois atteint, un oiseau ne peut se débarrasser de lui-même de ces indésirables. Votre vétérinaire aviaire peut vous informer sur le traitement approprié.

Les questions à se poser avant l'achat d'un Oiseau

Avant de prendre définitivement la décision d'accueillir un perroquet, quelque soit l'espèce choisie, vous devez impérativement vous poser les questions suivantes :

1) les perroquets peuvent vivre de 10 (perruches ondulées) à 80 ans (Gris du Gabon, Amazones, Ara) ou plus en fonction des espèces.. Etes-vous prêt à accueillir un compagnon sur une durée aussi longue ? Bien sûr, on peut toujours trouver une nouvelle maison d'accueil pour un compagnon dont on veut se séparer, mais le perroquet est un animal très attaché à son maître et pour qui les séparations peuvent être source de troubles psychologiques graves.

2) Ce sont des oiseaux qui nécessitent que l'on s'occupe d'eux plusieurs heures par jour... Disposez-vous de ce temps nécessaire ? Et en votre absence qui prendra le relais ?

3) Avez vous un espace suffisant pour accueillir dans de bonnes conditions votre nouveau compagnon ??
4) Etes-vous sûr de supporter le bruit (un perroquet cri plus ou moins fort), la poussière (attention aux allergies) et les saletés qu'il fera immanquablement ?


Accueil
Accueil

Espérance de vie des oiseaux

Les Aras - 35 à 80 ans
Cacatoès - 25 à 90 ans
Corbeau - 40 à 50 ans
Mainate - 15 à 30 ans
Inséparables - 12 à 15 ans
Perruche - 13 à 18 ans
Perruche ondulée - 6 à 14 ans
La Pie --- 25 ans
Pigeon - 6 à 20 ans suivant les espèces
Toucan - 15 à 20 ans
Tourterelle - 16 à 20 ans