Le Rat Domestique
Cabinet vétérinaire
du Dr Riad Kazi Aoul

7 Avenue Porte Didot, 75014 Paris
Tel : 01.45.39.62.36
riadkaziaoul@yahoo.fr

Horaires d'ouverture

: du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 19h30,

le samedi de 9h30 à 12h

Le Rat domestique
est un rat élevé en captivité. Il est le fruit de la sélection au sein d'élevages du Rat brun (Rattus norvegicus). Comme l'espèce souche, c'est un rongeur de la famille des Muridés. Il n'y a pas de différentes « races » à proprement parler de Rattus norvegicus, seulement des souches ou lignées de laboratoires, ou différents « types » de rats : types de couleur, poil, oreilles, etc. Ils peuvent être alors légalement considérées comme domestiques, c'est le cas par exemple dans la législation française.

Le rat est encore victime de nombreux préjugés: on l'accuse entre autres de transmettre la peste, de tout saccager et d'être laid avec sa grande queue sans poils. Et pourtant, c'est un formidable animal de compagnie: drôle, intelligent, sociable.

Caractéristiques

* Durée de vie : 2,5 à 4 ans pour les plus résistants, mais dans la nature l'espérance de vie est inférieure à 2 ans (sensiblement moins chez les femelles). Certains parviennent néanmoins exceptionnellement à vivre jusqu'à 5 ou 6 ans.
* Mode de vie : semi-diurne
* Régime alimentaire : omnivore à tendance granivore (opportuniste)
* Poids moyen adulte : 200 à 600g pour les femelles, 300 à 700g pour les mâles
* Taille à l'âge adulte : 20 à 30 centimètres sans compter la queue

Variétés

Biologiquement, le rat domestique appartient à l'espèce du rat brun, mais contrairement à ce dernier, il peut se parer de diverses robes. Ces variétés domestiques sont apparues souvent spontanément et ont été ensuite sélectionnées par l'homme.

Couleurs

Rat bleu US.

Parmi les couleurs du rat domestique on trouve l'agouti (apparence du rat sauvage), le noir, les bleus (bleu russe, bleu US, bleu ciel, bleu anglais, double bleu et couleurs composées à partir du bleu : bleu beige, bleu agouti, bleu russe agouti, bleu champagne, bleu ambre…) le mink et mock, havane, cannelle, topaze, ambre, pearl (et couleurs dérivées composées telles que le canelle pearl), platine (et couleurs dérivées composées telles que le platine agouti), ice, lavande, dove, beige, blanc et champagne.

La dilution des pigments est un élément qui entre en compte dans l'expressivité de certaines couleurs, . Parmi les dilutions du rat domestique on trouve l'albinos le rat est d'un blanc uni, l'himalayen le rat est blanc avec les extrémités du corps colorés, le siamois le rat est de couleur crème avec les extrémités du corps colorées, le burmese (ou birman) qui ressemble au siamois mais le rat a une couleur plus foncée.

La couleur des yeux du rat est compris dans un sous-ensemble de la coloration du rat[3]. Les yeux des rats domestiques peuvent arborés différentes couleurs. Le rat sauvage a les yeux noirs, le rat albinos a les yeux roses, le rat domestique présente des yeux qui peuvent être de différentes couleurs on trouve des rats domestiques aux yeux noirs, rubis, rouges et roses. Les rats peuvent également avoir les yeux vairons, un œil présentant chacun une couleur différente de l'autre œil.
Marquages
Rate domestique, type irish.

La grande variété du rat domestique est en grande partie due aux nombreux marquages qui existent. N'importe quel marquage peut touché n'importe quelle couleur. Chaque rat a donc un marquage laissant apparaître ou non des zones blanches à divers endroits. On distingue différents types de marquages, certains s'étalant sur tout le corps, d'autres touchant le ventre et/ou le dos ou encore des marquages faciaux.
Les principaux marquages corporels sont les suivants :

* Uni : tout le corps du rat a une seule et même couleur (ou plus claire au niveau du ventre).
* Berkshire : le ventre et une partie des flancs du rats sont blancs.
* Irish : le rat a une tâche blanche (plus ou moins grande) sur le ventre.
* Hooded : le rat a la tête, les pattes avants sont colorées ainsi qu'une ligne (plus ou moins large et pas forcément continue) sur le dos.
* Bareback : la tête et les pattes avants du rats sont colorées.
* Varigated : ressemble au hooded, mais la ligne sur le dos est très diffuse ou se compose de tâches.
* Husky : le rat a une flèche blanche sur le nez, formée par la couleur qui descend en pointe sur les yeux. Son ventre et une partie des flancs sont blancs. Le rat husky peut avoir avec l'âge un blanchissement du pelage.

D'autres marquages existent notamment les marquages faciaux qui s'ajoutent pour certains aux marquages corporels.
Pelages


Chez le rat domestique il existe également plusieurs types de pelages. Le rat peut avoir un poil lisse, un poil rex qui a une apparence frisée, un poil velours qui est une version atténuée du rex et qui est donc à mi chemin entre le rex et le lisse), un poil double rex qui est frisé et plus ou moins clairsemé, un poil satin qui entrecoupé de poils très longs (mutation plus rare), un poil harley qui est plus long que le satin et ébouriffé et souvent clairsemé (encore rare). Le rat peut également être nu et ne pas avoir de poil ou alors un très léger duvet, le rat sera alors nu fuzz.


Les oreilles du rat peuvent également avoir différentes formes, elles peuvent être standards mais également plus basses et plus grandes, les rats sont alors dits "dumbo". Appelés ainsi à cause de la ressemblance avec Dumbo l'éléphant. Cette mutation physique est originaire des États-Unis.

Les rats Manx sont des rats sens queue. Ils sont désignés manx en référence au chat manx Mais cette mutation génétique fragilise sensiblement le rat qui se sert de sa queue pour diverses fonctions essentielles : régulation de la température et équilibre entre autres.


Reproduction

* Maturité sexuelle : 5 semaines chez les mâles, 6 à 8 semaines chez les femelles. Il faut donc séparer le père de ses filles dès 5 semaines et les frères de leurs sœurs dès 6 semaines maximum pour éviter les portées sur les jeunes rates : le père et les frères ne se soucieront pas de l'inceste. Il est aussi utile de préciser qu'une rate mère à 2 mois représente un danger pour sa santé et celle de ses petits.
* Âge conseillé à la reproduction : entre 6 et 8 mois pour la première portée (un poids minimum de 250 - 300 gr réduira les risques), plus de 1 an pour les mâles (pour écarter tout problème comportemental lié aux hormones chez le rat adolescent). [4]

L'information selon laquelle les os du bassin de la rate se soudent à 8 mois est erronée. En réalité, cela ne concerne que la femelle cochon d'inde. Cette limite est tout de même bonne à utiliser pour des questions d'élasticité des tissus (passage réduit pour les petits comparé à une rate ayant déjà eu une portée). À partir de 10 mois, les problèmes de la femelle à la mise bas sont beaucoup plus fréquents.

* Durée de la gestation : 21 à 23 jours
* Nombre moyen de petits par portée : 5 à 15 (la moyenne étant de 10)

La femelle pouvant être à nouveau féconde quelques heures après la mise bas, il faut la séparer du mâle reproducteur qui pourrait non seulement la ressaillir avec succès, mais également blesser les petits. Et les portées sur portées sont dangereuses pour la santé de la rate et de ses petits.

Un rat mange l'équivalent de 8 à 10 % de son poids par jour, ce qui n'est pas très important. Il se nourrit principalement de grains : mais son caractère omnivore opportuniste ne lui fera pas dédaigner les croquettes du chat ou du chien, les fruits et légumes…
Selon une étude menée par les Laboratoires Harlan [5], son alimentation doit respecter les taux de 14 % de protéines pour 4 % de lipides, pour un rat adulte en bonne santé. La dose quotidienne, donnée à heure fixe, est de 20 grammes de nourriture par jour par rat[6].

De nombreux sites ou ouvrages vous donneront toutefois la liste des aliments à éviter


Santé
Rat diabétique à cause de problèmes génétiques.
Rat souffrant de tumeurs mammaires

Les rats sauvages ou errants, comme d'autres animaux, peuvent transmettre de nombreuses maladies à l'Homme : peste, salmonellose, leptospirose, typhus murin, sodoku, fièvres, rages, trichinose, méningites… Le rat sauvage est encore de nos jours un vecteur potentiel de la peste.
Dans les pays occidentaux il peut surtout transmettre la leptospirose[11].

Au sujet de la peste, il convient de préciser que le rat n'est pas l'agent transmetteur de la maladie, mais ce sont les puces que portent des rats malades qui contaminent les hommes à leur tour lorsqu'elles les piquent. Le principal hôte de ces puces était d'ailleurs le rat noir

Les rats domestiques, élevés en captivité et qui ne sont pas mis en contact avec des rats sauvages, n'attrapent pas les mêmes maladies. Ils sont porteurs de peu de zoonoses. Il est pourtant recommandé d'aller consulter un vétérinaire en cas de doute

Les rats sont sensibles à certains parasites, dont certains sont transmissibles à l'homme comme la gale sarcoptique, la gale notoedrique, les puces, les poux du rat, la teigne et les vers intestinaux. Certains de ces parasites sont transmis par d'autres animaux, et certains se développent que dans de mauvaises conditions d'élevage, dans les animaleries notamment.

Ils sont aussi sujets plus fréquemment aux affections suivantes

* Abcès
* Maladies des voies aériennes
* Diarrhée
* Tumeurs

Il est également fortement déconseillé d'attraper un rat par la queue

Une particularité anatomique chez le rat fait que, pendant son sommeil ou en cas de stress intense (bataille de domination, hypernervosité souvent due à une agressivité hormonale, etc.), on note l'apparition de sécrétions rouges au niveau des yeux et/ou du nez. On appelle cette particularité la "chromodacryorrhée". C’est le résultat de la fabrication d’un pigment rouge (porphyrine) qui colore les sécrétions aqueuses. À ne pas confondre avec une maladie virale qui provoque des symptômes équivalents . C'est pourquoi, si vous observez chez votre rat domestique des sécrétions trop importantes et en dehors des phases de réveil, il est important de consulter le vétérinaire.

Autre particularité, mais celle-ci toute à fait normale, un rat a ses incisives qui deviennent orange avec le temps. Donc pas d'affolement à avoir lorsque son animal s'étire comme sur la photo du rat fatigué (voir plus bas).

Les vétérinaires ne disposent pas de carnet de santé spécifiques pour les rats. Vous pouvez leur en demander un pour lapins ou cobayes lors d'une consultation (ils sont gratuits), ou bien en imprimer un adapté pour l'espèce


Éthologie

Le rat est un animal social, sujet d'étude privilégié en éthologie du fait de la complexité de ses mœurs et de sa faculté d'adaptation et d'apprentissage.

On ne devrait jamais élever un rat tout seul. Ils ont besoin d'avoir la possibilité d'être en contact en permanence. Une hiérarchie claire règne dans la bande. Le dominant remet les plus jeunes mâles à leur place. Une bande occupe et défend un territoire bien précis, ce qui est aussi le cas dans les rapports dans une cage[

La plupart de ces comportements s'apprennent quand le rat est très jeune, jusqu'à ses 6 semaines au sein de la portée (sevrage social). Si le rat a été séparé trop tôt de sa mère, de sa portée ou d'autres rats, il risque d'avoir mal appris ces « codes », ne pas pouvoir s'intégrer dans un groupe et présentera des troubles du comportement.

Hiérarchie

Lorsque deux rats se rencontrent et font connaissance, ils s'échangent des informations (essentiellement par leur odeur car un rat est assez myope). S'ils vont partager le même lieu de vie, certains principes devront se mettre en place. Généralement, s'ils sont du même sexe, deux rats qui sont en terrain neutre et qui ne se connaissent pas, vont s'ignorer. Tout dépend évidemment de leur caractère et aussi de leur âge, deux rats jeunes s'intéresseront l'un à l'autre, un rat un peu plus âgé pourra rester indifférent avec un jeune (toujours sur terrain neutre). En terrain non neutre, c'est-à-dire sur le terrain d'un des rats (sa cage par exemple, un endroit qu'il aura marqué de son urine comme son territoire, Vous !), celui-ci aura tendance à vouloir le défendre ; il risque donc d'attaquer le nouveau venu. Dans un lieu qui sera le territoire des deux rats, comme la cage qu'ils devront partager (et qui sera soigneusement nettoyée pour enlever toute odeur si un des rats y a déjà vécu), la hiérarchie du futur groupe ou couple se mettra en place.

Cette hiérarchisation est essentielle au bon fonctionnement du groupe. Chacun y trouve sa place et connaît le comportement à adopter. Un groupe sans hiérarchie est un groupe instable qui peut vite tourner à la tragédie. Cette hiérarchisation sera de temps à autre remis en cause, quand un des individus du groupe revendiquera sa place. Ne vous étonnez pas qu'il y ait des bagarres de temps en temps.


Le rat dominant du groupe est reconnaissable à certains comportements :

* Pour mettre la hiérarchie en place ou la consolider , le dominant renverse le dominé sur le dos, les pattes avant posées sur le poitrail de l'autre rat.
* Le dominant présente son postérieur levé au dominé et le frotte sur le dos de celui-ci. Il le marque ainsi de son urine . Le dominé a ainsi une bonne odeur de pipi au bout d'un moment. Ce genre de comportement est surtout fréquent chez les mâles.
Le rat soumis montre clairement sa soumission au dominant pour éviter toutes représailles.

* Dans la position sur le dos infligée par le dominant au moment de la mise en place ou de la remise en cause de la hiérarchie, le rat dominé ne doit plus bouger pendant quelques secondes. Il accepte ainsi sa place dans le groupe.
* Il arrive que certains dominés fassent des « offrandes » au(x) dominant(s) et leur apportent de la nourriture qu'ils déposent juste devant eux.
* Le couinement invétéré : le dominé couine par « prévention », par exemple quand le dominant veut lui prendre sa nourriture ou quand il lui cherche des noises. C'est un signe de protestation et de défense. C'est pour cette raison qu'il est le plus souvent inutile de s'affoler quand un rat couine.

Vie sociale

Les rats ont aussi des comportements qui n'ont rien à voir avec une confrontation. Ils permettent de resserrer les liens entre les membres du groupe et d'assurer la cohésion de celui-ci.
Rats faisant leur toilette mutuelle.

La toilette, par exemple, est un moment sacré pour les rats. Le rat est très propre et doit faire sa toilette environ 6 à 8 fois par jour. La toilette se fait par léchouillages et petit grignotage du poil avec les dents, un peu comme les chiens, avec lissage du poil avec les pattes de devant. Un rat peut très bien faire sa toilette tout seul, mais les membres du groupe se la font aussi entre eux. C'est un signe d'attachement entre les rats. C'est le dominant qui décide quand elle commence et quand elle finit, que ce soit lui ou l'autre qui la fasse.

Le fait de dormir en « tas » resserre également l'union au sein du groupe. C'est un reste du temps où le rat était encore petit : les bébés de la portée se mettent en tas pour se tenir chaud, car au tout début le raton n'a pas de système de régulation de sa température corporelle. C'est aussi une façon de sentir la présence des autres, sentir que l'on est intégré.

Une rate qui aura ses chaleurs se fera monter par une autre qui la soulagera. C'est généralement la même rate au sein du groupe qui monte toutes les autres ; bien évidemment, tout dépend du nombre de femelles dans la cage. On retrouve le même cas chez les mâles, mais le « soulagement » se fait bien entendu dans l'autre sens. Dans le cas des mâles, c'est le dominant qui monte le dominé.

Les rats appartenant à un même groupe se marquent les uns les autres par quelques petites gouttes d'urine.
Analyse du comportement
Le rat est très agile et intelligent.

Agressivité :
Les signes d'agressivité sont à surveiller, car ils dénotent une mauvaise entente entre deux rats. L'incompatibilité d'humeur existe aussi chez les rats, il arrive que deux rats ne s'entendent pas et ne puissent jamais s'entendre. La rencontre ou la coexistence peuvent très mal se terminer si ces signes ne sont pas décelés à temps.

Un rat est agressif quand son poil se hérisse, quand il souffle fortement par à coups par les narines et quand il « trépigne » des pattes avant ou qu'il sautille. Le rat peut également se "coller" à son rival et lui donner des coups de patte. Ce sont des signes d'intimidation qu'il ne faut pas prendre à la légère, et mieux vaut dans ce cas éloigner l'autre rat. Cela pourrait très vite dégénérer et finir par des blessures assez graves.

C'est aussi pour cette raison qu'il est indispensable de présenter en douceur, et de préférence dans un endroit neutre : sur un lit, dans la baignoire, le tout sous surveillance. En effet, la plupart du temps, un rat attaque l'intrus du premier coup, et le premier coup de dent fait tout de suite des dégâts.

Excitation :
Le rat a ses phases d'excitation. Un rat excité va sautiller, et va par exemple partir en trombe se cacher quelque part pour ressortir aussitôt quand on fait un bruit ou que l'on leur « pince » l'arrière-train. Il aura les oreilles dressées avec parfois de petits mouvement attentifs et voudra jouer avec vos mains à « qui sera le plus fort », en mordillant les doigts.

Les jeux :
Le rat est très joueur et peut réclamer. Des jeux très simples peuvent être mis en place. Il n'y a pas que les chats qui courent après un bout de ficelle, le rat peut le faire aussi et en raffole. Aussi, avec douceur, on peut le pousser vers l'arrière, le rat va faire un effet boomerang, plus on le pousse, plus il en redemande. On peut même le faire courir après sa propre queue rien qu'en mettant le doigt dessus. Il arrive d'ailleurs qu'il le fasse tout seul afin d'attirer l'attention de son maître, ce qui peut se traduire par une envie de jouer.

Peur :
Un rat qui a peur est assez démonstratif aussi. Il va tout d'abord avoir les oreilles qui se rabattent vers l'arrière de la tête. Dans le cas d'un homme qui prend un rat non habitué aux humains, il va crier comme on égorge un cochon (le cri y ressemble assez) et lâcher des crottes et de l'urine par peur.
Rat fatigué

Chaleurs :
Une rate qui a ses chaleurs sera excitée et fera de petits bonds rapprochés quand on lui touchera la croupe. Elle frétillera des oreilles et se cambrera quand on la caressera. Certaines rates sont beaucoup plus démonstratives que d'autres, il se peut aussi que ce genre de signes ne se manifestent pas malgré une effective période de chaleurs.

Contentement :
Le rat content est aussi assez expansif. Il va claqueter des dents, frotter ses dents les unes contre les autres comme tous les rongeurs. Ce frottement entraîne parfois l'exorbitation temporaire des yeux.

Le rat est connu pour son intelligence.

Il est capable de modifier son comportement pour échapper aux pièges et trouver de la nourriture. C'est donc un candidat idéal aux tests de comportement.

Le rat est un petit animal robuste, extrêmement prolifique, entre autres. Ces qualités-ci sont appréciées des chercheurs.

Très étudié, on dit que c'est un organisme modèle.

Il peut par exemple s'orienter parfaitement dans un labyrinthe compliqué pour trouver sa nourriture

Il sert aussi à réaliser de nombreuses expériences permettant de faire avancer la recherche médicale.

Une équipe internationale de chercheurs a mis en évidence la capacité du rat à distinguer les causes des effets, ce qui est une découverte majeure car auparavant on pensait que seul l'homme était capable de "raisonnement causal"

Cage et hygiène
Contrairement aux idées reçues, les rats sont très propres : comme les chats ils se nettoient minutieusement plusieurs fois par jour, même s'ils vivent dans les égouts et les dépôts d'ordures.

L'entretien du rat est simple, il s'occupe lui-même de sa toilette. On peut lui raccourcir les griffes ou lui faire prendre un bain, en cas de nécessité.

L'eau et la nourriture doivent être renouvelées quotidiennement, la nourriture fraîche non consommée retirée dans l'heure et les récipients tenus propres. Pour la santé des rats on évitera les friandises mais on leur fournira un complément de sels minéraux, sous forme de pierre à lécher, et de vitamines

Choix et entretien de la cage: Celle-ci doit être assez grande et aérée. Pour l'animal adulte, il faut compter un espace minimal d'environ 0.05 m³ par individu. Une cage à étages a l'avantage de permettre à l'animal de faire de l'exercice si le temps manque un jour pour le sortir. On la dispose loin des courants d'air ou des sources de chaleur mais dans une pièce animée où les rats profiteront d'une présence humaine.

La litière : elle doit être changée régulièrement et constituée de matériaux ne contenant pas de poussières ou de substances toxiques. Les copeaux de pin ou de cèdre sont à ce titre déconseillés[31]. Par souci d'hygiène et de confort, le rat a tendance à faire ses besoins toujours dans le même coin. On peut exploiter ces dispositions naturelles en plaçant un récipient bas et stable à cet endroit de la cage, ce qui en facilite le nettoyage.

Il est utile d'ajouter des jeux et des cachettes pour distraire les rats en captivité. Ceux-ci seront choisis en tenant compte de la facilité d'entretien, de leur innocuité et des dents de ces rongeurs.

La cage et les accessoires doivent être nettoyés à fond au moins une fois par mois.

Aussi spacieuse et bien aménagée que soit la cage, le rat a besoin d'en sortir, de préférence plusieurs heures par jour, pour se dégourdir, faire de l'exercice, jouer et être en relation avec ses maîtres.

Exemple de cage équipée pour les rats.
Rat faisant faire sa toilette

Le rat est très agile et intelligent

Accueil
Accueil

Espérance de vie du rat:

3 à 4 ans pour les mâles, souvent plus proche de 2 ans pour les femelles