Cabinet vétérinaire
du Dr Riad Kazi Aoul

7 Avenue Porte Didot, 75014 Paris
Tel : 01.45.39.62.36
riadkaziaoul@yahoo.fr

Horaires d'ouverture

: du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 19h30,

le samedi de 9h30 à 12h

Maladies du Lapin
Accueil
Les maladies des lapins

La Mixomatose
Cette maladie ne peut pas être soignée mais il est nécessaire de faire vacciner les lapins sains et de les éloigner des lapins contaminés. La mortalité est élevée chez le lapereau.
La mixomatose est transmise par des insectes et des acariens. Elle est visible grâce à différents symptômes : paupières tuméfiées, conjonctivites, sécrétion nasale purulentes et par des difficultés respiratoires. Il est recommandé d’utiliser des insecticides et moustiquaires.

la V.H.D
(viral hemorrhagique disease)
Les symptômes sont : prostration, respiration rapide, spasmes, sang dans les narines et à l’anus. Les lésions sont trachée et poumon congestionnés, foie décoloré et plus gros. La température du lapin est anormal. La VHD ne se soigne pas mais une vaccination existe : la première à 2 mois et les rappels tous les 6 mois.

Les autres maladies :
La coccidiose : cette maladie peut soit être intestinale ou hépatique. C’est une affection fécale. Elle se manifeste par un ralentissement de la croissance, l’apparition d’autres maladies intestinales, l’amaigrissement et des diarrhées. Elle provoque une mort rapide (2 semaines). Pour la soigner, il faut éviter les basses températures et l’humidité ainsi que mettre un traitement anti coccidien dans la nourriture. Vous ne pouvez pas sauver les sujets atteints depuis plus de 7 jours.
Le coryza : cette maladie se manifeste par des éternuements, des écoulements nasal visqueux et purulent, une respiration difficile, une masse caséeuse aux yeux, une diarrhée et amaigrissement. Il faut isoler les reproducteurs, désinfecter le clapier.
La forme la plus grave du coriza est la pasteurellose, c’est une bactérie qui atteint les poumons et plèvres. Elle peut provoquer la mort chez les sujets atteints.
La syphilis du lapin : cette maladie se transmet lors des accouplements. Les organes génitaux s’ulcèrent et s’entourent de croûtes. Cela peut entraîner la stérilité. Elle se soigne à l’aide d’antibiotique, les animaux atteints ne doivent plus se reproduire. Une bonne hygiène de la cage est vivement recommandée. Il nécessaire pour toutes ces maladies d’isoler le lapin malade afin de ne pas contaminer le reste du cheptel.

Les infections :
Le cannibalisme : il peut arriver que la lapine dévore tout ou une partie de sa portée. Cette maladie peut être causée par un manque de boissons, de minéraux ou par le stress.
La nécrose des pattes : elle se manifeste par des lésions purulentes avec croûtes au niveau de la voûte plantaire. Il faut éviter d’utiliser un grillage comme fond de cage. Pour soigner le contaminer on enlève les croûtes et on désinfecte.
La malocclusion : c’est une malformation des dents inférieures et supérieure. Celles-ci ne cessent de croître et finissent par se croiser et empêche le lapin de se nourrir. Il faut couper les dents à environ 5 mm des gencives avec une pince coupante. Il ne faut pas faire reproduire un animal qui a subit cette malformation, car celle –ci est héréditaire.

Les parasites externes :
La gale des oreilles : le lapin secoue fréquemment ses oreilles. Cette infection est causée par un parasite qui se loge dans l’oreilles du lapin. Des croûtes jaunâtre, brunâtre voir sanguinolentes apparaissent. Elle peut être soignée par des produits vétérinaires à mettre dans le conduit auditif du lapin.
Les autres gales : elles sont plus rares mais elles peuvent infectées le nez, les pattes, la têtes et parfois le corps. Elles se soignent avec le même traitement que la gales des oreilles.
La bonne hygiène du clapier contribue à éviter de telles maladies ou parasites. De plus, il faut empêcher aux prédateurs l’accès à votre élevage et éviter les contacts étrangers car ceux-ci peuvent être porteurs de microbes ou de virus.

Accueil