Cabinet vétérinaire
du Dr Riad Kazi Aoul

7 Avenue Porte Didot, 75014 Paris
Tel : 01.45.39.62.36
riadkaziaoul@yahoo.fr

Horaires d'ouverture

: du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 19h30,

le samedi de 9h30 à 12h

Maladies des Oiseaux
Accueil

Les symptômes de maladie

Le comportement: Un oiseau malade est abattue et indifférente à ce qui se passe autour d'elle.

Les plumes: Si l'oiseau n'est pas bien, elles sont ébouriffées et en bataille.

Le cloaque: Il devient douloureux et des fientes y restent accrochées.

Les yeux: Le regard devient triste et les yeux enflammés.

La respiration: Elle devient bruyante et pénible. Vous constaterez peut-être aussi des écoulements au niveau des narines.

La peau: La peau au niveau des pattes et de la cire devient calleuse et douloureuse.

Les pattes: Elles gonflent et souvent la perruche ne se perche plus que sur une patte.


L'état d'un oiseau se dégrade rapidement, il est donc important de l'examiner régulièrement et de l'emmener immédiatement chez le vétérinaire en cas de problème. Si vous avez plusieurs oiseaux, isolez celui qui est malade dans une cage à la chaleur
Avant de pouvoir l'emmener chez le vétérinaire. Si votre oiseau ne mange pas, encouragez-le à absorber un peu de miel dissous
dans de l'eau que vous lui administrez à l'aide d'une pipette. Mais ne forcez pas votre oiseau à boire contre sa volonté car il pourrait inhaler le liquide et développer une pneumonie.

Les principales maladies

Les callosités:

Des callosités et des desquamations peuvent apparaître sur le bec ainsi que sur les pattes des oiseaux. Elles sont dues
à un petit parasite au long nom, le Cnemidocoptes pilae, qui se transmet par simple contact direct entre l'oiseau et s'incruste dans le tissu épidermique. Le traitement n'est pas compliqué: il consiste à appliquer sur les régions atteintes une préparation pesticide. Notez que de graves déformations du bec peuvent apparaître si l'oiseau n'est pas soigné à temps.

La chute de plumes:

Les causes sont multiples. La chute de plumes peut être due aux acariens rouges, aux poux des plumes ou à d'autre parasites.
Mais il est rare que les perruches soient touchées pas ces différents parasites. La mue "française" se manifeste surtout chez les jeunes oiseaux. Cette maladie entraîne une déformation des plumes, ce qui empêche pratiquement l'oiseau de voler. On pense qu'elle est due à un virus et l'on ne connaît à ce jour aucun traitement. Cependant, une alimentation équilibrée soulagera grandement l'oiseau malade.

La cause première de la chute de plumes chez les oiseaux domestiques peut être l'ennui. En effet, par ennui, l'oiseau arrache ses propres plumes et va parfois jusqu'à se déplumer complètement. Des attentions de son maître et un compagnon, soulageront l'oiseau mais dans les cas graves, il sera peut-être nécessaire de lui mettre une collerette en plastique autour du cou pour lui faire perdre ses mauvaises habitudes.

Les excroissances:

Malheureusement, certains oiseaux sont très sujettes aux excroissances, qui peuvent toucher différentes parties de leur corps.
Les excroissances internes sont souvent la cause d'une claudication car elles compriment les nerfs moteurs des pattes.

Les tumeurs de la glande uropygienne, qui se situe à la base du croupion et dont la sécrétion huileuse permet à l'oiseau de lisser ses plumes, peuvent provoquer un gonflement et un saignement en dessous de la queue. Ces tumeurs peuvent pendant longtemps se développer sans perturber le fonctionnement normal de l'oiseau.

Les infections respiratoires:

La psittacose est la maladie la plus grave dont peuvent souffrir les membres de la famille des perroquets. Chez les perruches, elle se manifeste par une faiblesse respiratoire mais elle peut évoluer vers une grave pneumonie transmissible à l'homme.

Heuresement, cette maladie ne touche que les oiseaux récemment importés; les perruches domestiques ne risque donc pas grand-chose.
Il existe d'autres causes d'infection respiratoire chez les oiseaux, se manifestant par une respiration bruyante et difficile.
On constate aussi des écoulements au niveau des narines. Souvent, ce type d'infection est fatal, c'est pourquoi il est essentiel
de faire appel à un vétérinaire, qui traitera l'oiseau avec des antibiotiques.

La goutte:

La goutte est une infection bactérienne qui se manifeste par une inflamation, un gonflement et une sensibilité au niveau des pattes. C'est très douloureux pour l'oiseau. Des perchoirs d'un mauvais diamètre peuvent jouer un rôle dans l'apparition de cette maladie et l'embonpoint ne fera qu'agraver le problème vu que l'oiseau sollicite davantage ses pattes à cause de son poids élevé. Dans ce cas, il faudra réduire les aliments riches, tel le millet. Souvent, un long traitement à base d'antibiotiques est nécessaire.

La rétention d'oeufs:

Souvent, la femelle pond des oeufs, même en l'absence d'un mâle. Ces oeufs ne peuvent donc être fécondés. Retirer les oeufsne l'encouragera qu'à en pondre de nouveaux dans l'intention de remplcer ceux qui ont disparu. La meilleure chose à faire est de la laisser couver ses oeufs.

Il arrive que les oeufs soient bloqués à l'intérieur et que la femelle ait du mal à les expulser. Il se peut qu'on les aperçoive
à l'entrée du cloaque. En général, l'intervention du vétérinaire est indispensable pour faire sortir les oeufs et parfois,
une opération chirurgicale s'impose.

Le goitre:

Il s'agit d'une augmentation du volume de la thyroïde, une glande situé dans le cou. Le goitre résulte d'une carence en iode.
Les oiseaux ont besoin de beaucoup d'iode. Mais aujourd'hui, cette maladie frappe de moins en moins les oiseaux car la
plupart des éleveurs les nourissent avec des mélanges de graines portant un label de qualité.

La maladie peut apparaître si on leur donne des graines de mauvaise qualité sans adjonction de minéraux. Au départ, la maladie se manifestera par une perte de voix, due à la pression exercée sur la gorge par la glande déformée, et ensuite par des difficultés à respirer. L'oiseau peut même aller jusqu'à s'étrangler car il ne parvient plus à avaler correctement ses graines. Il suffira d'ajouter à la nourriture ou à l'eau de votre oiseau une dose supplémentaire d'iode.

Troubles digestifs:

Si les selles de votre perruche sont molles, d'une couleur inhabituelle ou même injectées de sang, c'est peut-être dû à une
entérite, une inflammation de l'intestin. Un changement d'alimentation peut être la cause de ce trouble. L'on résoudra le
problême en revenant à une nourriture simple, à base de graines.

Une diarrhée plus grave peut résulter d'une infection et il sera parfois nécessaire que le vétérinaire examine les selles
en laboratoire pour déterminer la cause de la maladie. Souvent, des antibiotiques sous forme de graines tueront toute infection bactérienne et un médicament complémentaire peut alors être ajouté à l'eau de l'abreuvoir pour rétablir la flore intestinale.

Votre oiseau peut éprouver une douleur au niveau du jabot, cette poche où elle stocke les graines après les avoir avalées.
Dans ce cas, elle régurgite sans cesse une nourriture nauséabonde. Vous pouvez régler le problême en diluant dans l'eau de votre oiseau une solution (2%) d'antiseptique chloré mais souvent, le vétérinaire devra prescrire des antibiotiques.

La chirurgie pour oiseaux:

Il est particulièrement difficile pour un vétérinaire d'anesthésier des oiseaux et il est certain que cela présente beaucoup
plus de risque que chez la pluspart des autres animaux.

Certains vétérinaires ont un intérêt tout particulier pour les oiseaux. Cependant, si votre vétérinaire est réticent à l'idée
de procéder à une opération, qui a pourtant toutes ses chances de réussir, demandez-lui de vous conseiller un autre vétérinaire spécialisé et équiper du matériel adéquat. Mais prenez garde! Une telle opération peut vous coûter très cher,

Accueil