Histoire

À l'origine, les Mongols étaient une tribu qui se déplaçaient le long de la rivière Erguna. Au VIIe siècle, ils se sont déplacés vers les steppes de l'ouest de la Mongolie, pour s'établir finalement dans la région à l'est des monts Kentey au XIIe siècle. Par la suite, leurs descendants se sont divisés en nombreux groupes tribaux et certains se sont installés autour du lac Baikal. Au début du XIIIe siècle, Temujin a unifié toutes ces tribus pour former une nouvelle communauté nationale appelée Mongols. En 1206, ce chef convoqua une conférence de clans sur les rives de la rivière Onon, et lors de celle-ci, il a été élu le Grand Khan de tous les Mongols et on lui conféra le titre de Genghis Khan. Ce fut la fondation d'un khanat féodal de régime aristocratique qui a promu l'essor de la société mongole. Les conquêtes militaires suivirent : Zhongdu (Beijing actuelle) en 1215, puis des régions d'Asie centrale et du sud de la Russie. En 1260, Kublai Khan devint Grand Khan, fonda la dynastie des Yuan en 1272 et asservit toute la Chine sous son régime centralisé en 1279. Les dynasties suivantes placèrent les régions habitées par les Mongols sous l'administration de plus de 20 postes de garnison commandés par des seigneurs mongols. Au début du XVe siècle, les Mongols wala et tatars confirmèrent leur alliance aux Ming. Durant les Qing (1644-1911), des seigneurs mongols présentèrent souvent des tributs à la cour des Qing, mais il y eut aussi des rébellions contre le gouvernement central. Elles furent réprimées par la cour des Qing lors d'expéditions punitives, et les régions mongoles furent réunifiées sous le contrôle des autorités centrales.

La fondation de la Fédération du mouvement autonome de Mongolie intérieure suivit en 1945 et le 1er mai 1947, la région autonome de Mongolie intérieure fut inaugurée officiellement.

Cliquez sur Photos pour agrandir et textes
Sceau Mongol
Drapeau Mongol
Ethnie MONGOLE 4,8 Millions d'Habitants

Ethnie mongole : Population: 4 802 400

Principales régions d’habitat: Mongole intérieure, Liaoning, Jilin, Heilongjiang, Xinjiang, Henan, Hebei, Gansu, Qinghai, etc.

Langue: Mongol et chinois : Religion: Lamaïsme. Traditionnellement, la Mongolie est empreinte du bouddhisme tibétain. Le Dalaï Lama du Tibet en est le chef spirituel religieux et est très respecté en Mongolie . Á ce sujet, suite aux purges communistes en 1945, près de 700 monastères ont été fermés, à l’exception de celui de Gandan à Oulan Bator. 3% de la population est alors décimée. Mais les pratiques n’ont pourtant pas cessées. Depuis 1990, la liberté de religion est rétablie et désormais, nous les trouvons aux côtés du bouddhisme (dont les temples et monastères ont été réouverts),

Ethnie mongole établie depuis le XVe s. dans la quasi-totalité de la République de Mongolie (anc. Mongolie-Extérieure).

En dépit des grandes étendues saisissantes de solitude, la Mongolie est peuplée, principalement par une population itinérante (près de la moitié de la population est nomade et vie dans les steppes, les montagnes et les déserts).La capitale Oulan-Bator compte à elle seule 600 000 habitants du fait de la présence des usines, organismes éducatifs, culturels, administratifs, commerciaux et de services.

Groupes ethniques : près de 90% de la population sont Mongols (Khalkas). Les autres ethnies représentées au sein de la population sont les Kazakhs (5,3%), les Chinois constituant 2% ainsi que les Russes également dans une proportion de 2%, les Tuvins, Uzbeks, Uighurs et autres habitants des anciennes républiques soviétiques ferment la marche.

Taux d’alphabétisation : plus de 85% . Langue officielle : le mongol khalkha . Il y a plus de mongols vivant en dehors des frontières de la Mongolie qu'à l'intérieur : 3,5 millions en Chine et 1 million en Russie sans compter les descendants des hordes conquérantes que l'on retrouve en Asie centrale (Yunnan, Népal, Afghanistan ...) et jusqu'en Turquie.