Retour Cinghalais
La diversité de la nature et des populations permet d'opposer quatre types de régions: le Sud-Ouest pluvieux, domaine des plantations, de la riziculture en terrasses et des fortes densités; la partie cinghalaise de la zone sèche; le Nord sec et au peuplement tamoul important; les plaines côtières. La majorité de la population, environ les trois quarts, est constituée de groupes venus de l'Inde aux environs du Ve siècle av. J.-C. Parlant une langue apparentée à celles de l'Inde du Nord, ces Cinghalais, de religion bouddhiste, occupent les zones humides et montagneuses du Sud-Ouest et la partie méridionale de la zone sèche. Également venus de l'Inde, mais plus tardivement, les Tamouls sont installés dans le nord de la zone sèche, le long des côtes septentrionales et orientales, surtout dans la péninsule de Jaffna; leur langue, le tamoul, fait partie du groupe dravidien çivaïte. La plupart des Tamouls que les Britanniques avaient fait venir pour travailler sur les plantations de thé des montagnes sont désormais repartis vers l'Inde.