Dynastie SUI : de 589 à 618.

Une des plus courtes dynasties de l'histoire chinoise, ( 29 ans ) bien que d'une très grande importance sur le plan historique, la dynastie des Sui a régné de 589 à 618. Elle permit l'avènement des Tang, constituant, après trois cent soixante années de divisions, le point de départ d'un «Nouvel Empire».C'est du premier royaume que viendra l'unification, laquelle sera l'œuvre de Yang-kien, descendant d'une puissante famille de l'aristocratie chinoise. Celui-ci, après avoir renversé les deux États nordiques, conduisit vers le sud une armée de cinq cent mille hommes, s'empara de la capitale des Chen et proclama la dynastie des Sui.
: 1 ) La réconciliation des deux Chines
Malgré une longue domination barbare, c'est donc d'un milieu chinois qu'était venue la force capable d'assurer la réunification. Au cours du processus d'assimilation, les nomades avaient cependant transmis aux Chinois de nombreux traits déterminants (noblesse de la famille, noblesse des armes). Une fois constitué, l'empire des Sui eut à faire face à de graves difficultés. La première était de «réconcilier» les deux Chines, tâche d'autant plus difficile qu'au cours des quatre siècles de partition les dialectes avaient eu le temps de se différencier (ce fut l'amorce des deux grands groupes de dialectes actuels).

Réunification de la Chine; restauration de l'ordre et de la prospérité économique; l'Empereur Sui creuse le Grand Canal entre le Fleuve Jaune et le Yangtsé;

Creusé à partir du Ve siècle avant notre ère, le Grand Canal Beijing-Hangzhou d'une longueur de 1 801 km est le plus grand et le plus ancien canal artificiel du monde.

Grand Canal , en chinois Yunhe
Canal de Chine, joignant Hangzhou à Pékin ; 1 780 km.
En faisant construire un réseau de canaux et de rivières aménagées pour la navigation afin de relier les vallées du fleuve Jaune et de la Wei à celle du bas Yangtsé, jusqu'à Hangzhou, l'empereur Wendi (581-604) de la dynastie des Sui est à l'origine de ce vaste projet; à partir de 608, l'empereur Yangdi (604-617) fit prolonger ce premier réseau par un canal qui assure les communications entre la région de Luoyang et celle de Pékin. Le tracé du Grand Canal ne prit son aspect actuel que vers 1300, sous les Mongols.

2 ) La dynastie Sui se caractérise par son oeuvre administrative et économique qui servit de base au grand Empire chinois centralisé des VIIème et VIIIème siècles : construction d'un grand canal pour approvisionner la Chine du Hénan et du Shanxi (dont la capitale dans la vallée de la Wei) en riz et en autres produits du bas Yangzi (région dont l'importance économique commence, et de greniers gigantesques dans la vallée de la Wei et dans le nord-ouest du Hénan.

Lien économique avec le Sud
La longue occupation du Nord par les Barbares avait favorisé l'expansion chinoise vers le sud, créant une situation toute nouvelle: les terres méridionales, désormais densément peuplées, étaient devenues un pôle d'attraction ignoré par les anciennes dynasties; de plus, elles s'étaient très vite affirmées indispensables par leur production à la survie du Nord. Yang-li fit alors construire la «Rivière des nuages», ou Yunho (nom chinois du Grand Canal), pour pallier l'insuffisance des voies navigables dans la grande plaine orientale (il existait déjà un certain nombre de petits canaux). Une fois terminé, l'ouvrage, qui pouvait recevoir des navires de charge de 800 t (tonnage inconnu dans l'Europe contemporaine), joignait les deux grands fleuves et permettait un approvisionnement direct de la capitale. Un embranchement secondaire desservait la région de l'actuelle Pékin. Une importante administration fut mise en place, aussi bien dans les localités traversées que dans la capitale, afin d'assurer l'organisation du transport et l'entretien du canal.

L'inauguration
On dit que l'empereur inaugura l'ouvrage à bord d'un bateau en forme de dragon, abondamment décoré, et dont la tourelle centrale atteignait une hauteur de 15 m. Pour transporter l'escorte d'officiels et de serviteurs, une procession de bateaux, longue de 100 km, était tirée de la berge par plus de quatre-vingt mille hommes. En fait, cette description extravagante a très vraisemblablement été propagée par les lettrés confucéens, désireux de justifier l'avènement des Tang conformément à la théorie chinoise de l'histoire cyclique, dans le seul but de discréditer la mémoire des empereurs Sui.

Couple de Généraux
2 Disciples de Bouddha
Bouddha sur Eléphant
Miroir Bronze
Cliquez sur photos pour agrandir et textes
Grand Canal 1780 Km entre Pekin et Hangzhou