Retour HAN
C'est sous le règne de Liu Che, empereur Wudi des Han (140-87 av. J.-C.), que la dynastie des Han parvint à l'apogée de sa prospérité. A l'époque, Liu Che étendit la sphère d'influence de l'autorité centrale originellement située dans les régions de la Plaine centrale jusqu'aux contrées occidentales (région comprenant le Xinjiang d'aujourd'hui et une partie de l'Asie centrale).La cour et l'aristocratie entretiennent toute une hiérarchie d'artisans qui, grâce à de nouvelles techniques, parviennent à mieux maîtriser leur art. Ainsi, le foret et les plateaux rotatifs donnent plus d'audace aux lapidaires. Dès cette époque, le jade, travaillé plus finement, devient la matière préférée des lettrés et des aristocrates. On en trouve un bel exemple parmi les vêtements funéraires du prince Lien Sheng et de la princesse Dou Wan: deux armures faites de plaques de jade reliées par des fils d'or. Un grand nombre d'objets en bronze, dont des miroirs circulaires au dos ciselé de motifs symboliques, des objets en laque rouge à décor noir de chimères et de rinceaux, des boîtes, des plateaux, des gobelets, etc., des soieries enfin parviennent jusqu'aux marchés de l'Italie romaine. Des innovations techniques, comme le vernis plombifère, venu de Méditerranée par la Route de la soie, permettent la fabrication des protoporcelaines.