Retour Ming

Grande Muraille

Au IVe siècle av. J.-C., sous les Royaumes Combattants, certaines fortifications – d'abord simples remparts de terre et de cailloux – furent construites par les États du Nord. À la fin du IIIe siècle av. J.-C., l'empereur Shi Huangdi ordonna de réunir les tronçons existants en une seule et unique muraille enserrant la Chine tout juste unifiée, afin de la garantir contre les invasions. C'est ainsi que la Grande Muraille commença à prendre forme sous les Han (206 av. J.-C.-220 apr. J.-C.). Elle devait par la suite être renforcée à plusieurs reprises. Elle fut en grande partie reconstruite, avec un tracé modifié, sous les Ming, du XIVe au XVIIe siècle. Sous les Qing, elle fut à nouveau renforcée, notamment autour de Pékin.