Retour QIN
Aussi célèbre que la Grande Muraille et la Cité interdite, l'Armée enterrée des soldats de terre cuite (bïngmäyöng), vieille de 2 000 ans, est incroyablement bien conservée et continue de veiller sur l'ancienne nécropole impériale. En 1974, des paysans qui creusaient un puits mirent au jour ce qui est sans doute la découverte archéologique majeure du XXe siècle : une construction souterraine faite de terre et de poutres contenant des milliers de soldats de terre cuite grandeur nature, accompagnés de leurs chevaux, en formation de combat. En 1976, deux autres fosses furent découvertes à proximité de la première. L'empereur Qin Shihuang a été le premier empereur de Chine à faire construire une ville mausolée ainsi qu'à faire construire des chambres de cercueils et des palais subordonnés au sein du mausolée. C'est aussi lui qui avait mis le premier en place le rituel de la construction de chambres pour ceux enterrés vivants avec le possesseur du tombeau sur une grande échelle. Une autre découverte inhabituelle est que le mausolée ne possède pas de tombe pour l'impératrice. Les bâtiments subordonnés et les tombes pour les concubines du monarque étaient aussi dans la cité intérieure.