Retour Qing

Pavillon Bouddhique

Un peu plus haut, après avoir traversé la salle de la Vertu éclatante (Dehuidian) et gravi des escaliers de pierre plutôt raides, on arrive au pied du pavillon des Fragrances bouddhiques (Foxiangge). Cette pagode octogonale de 40 m de haut (61 m avec la plate-forme), à deux étages et quatre toitures superposées, offre une vue panoramique du domaine. Les eaux bleues du lac Kunming, ses abords verdoyants, les colonnes rouges des édifices et leurs tuiles bleues ou jaunes composent un tableau enchanteur. A l'est de la pagode s'élève une bibliothèque où étaient conservées des copies des classiques confucéens et des soutras bouddhiques, les Archives tournantes (le Zhuanluncang). Symétriquement, à l'ouest, lui répond le magnifique pavillon des Nuages précieux (Baoyunge), érigé en 1750.

Sous Cixi, les lamas s'y rassemblaient pour prier le premier et le quinzième jour de chaque mois lunaire. Le kiosque central à charpente de bronze (Tongting) est l'un des rares édifices du palais d'Eté à avoir échappé aux destructions de 1860 et de 1900.