Sun Yat Sen 1ère République en Chine

SUN YAT-SEN : Homme d'état chinois (1866-1925)
À travers l'histoire, la Chine a toujours existé dans un état d'agitation politique. Pendant des siècles les Chinois étaient sujets à la commande de corrompus et d'un inefficace gouvernement. La nation avait été également exploitée de sa richesse et ressources par "sphères européennes d'influence". Par conséquent il était presque inévitable que la révolution de 1911 se produise. Comme en toutes autres révolutions de sa grandeur, le mouvement était conduit par un mélange de nouvelles idées politiques, un désir fort d'en finir avec les injustices du gouvernement, et un certain nombre de figures révolutionnaires influentes. La vieille impératrice Ts'eu-hi (cixi) tente de réformer le régime avec le général Yuan Che-k'ai, mais elle meurt en 1908. Le nouvel empereur, P'ou-yi, a 3 ans. Son père, Tch'ouen, assure la régence. Sans tarder, il amorce un retour à la tradition et renvoie Yuan Che-k'ai.

C'est plus que n'en peuvent supporter les partisans des réformes. Ils réclament en vain une assemblée constituante à l'instigation de Sun Yat-sen.

Ce dernier est un fils de paysan éduqué à Honolulu fait ses etudes de mèdecine et se converti au protestantisme. Il fonde en 1900 le parti du Kuomintang. Son programme tient en trois mots: «nationalisme, démocratie, socialisme».
Le 10 octobre 1911, une rébellion éclate en Chine du sud, dans la garnison militaire de Wou-tch'ang, au Hou-pei, non loin de Canton. Le 10 octobre est encore commémoré chaque année. Il est jour de fête nationale en Chine populaire comme à Taiwan. Les deux gouvernements, bien qu'antagonistes, continuent de se réclamer l'un et l'autre de Sun Yat-sen, le père de la République.Il rappelle l'insurrection républicaine du 10 octobre 1911 qui a mis bas la dynastie mandchoue ("Qing" ou "Ts'ing"), vieille de 250 ans et en pleine décadence.
Les insurgés proclament la République et forment sans tarder un gouvernement provisoire. Canton et la Chine du sud se rangent à leurs côtés. Très vite, 14 des 18 provinces de l'empire chinois se rallient à la République.

Sun Yat-sen, alors en Amérique, rentre précipitamment. Il est proclamé président provisoire de la République. Sun Yat-Sen parvient au pouvoir : élu puis réélu président, il fait de Canton un bastion révolutionnaire et il gouverne suivant le modèle léniniste. Il pose ainsi les principes de l'unité nationale et jette les bases de la grande révolution que mène Mao zedong en 1949.

A Pékin, cependant, le pouvoir tombe entre les mains de Yuan Che-k'ai, l'ancien conseiller de l'impératrice. Il oblige le petit empereur à abdiquer et se pose en rival des républicains du sud.

Après l'instauration de la République, Sun Yat-sen s'établit à Nankin. Mais il doit partager le pouvoir avec un ancien conseiller de l'impératrice qui réside à Pékin, le général Yuan Che-k'ai.

La Chine, débarrassée des empereurs mandchous, entre dans une longue période de guerre civile qui ne s'achèvera qu'avec la victoire des communistes en 1949.

Après la mort de Sun Yat Sen . ( Il est mort d'un cancer à Pékin, le 11 mars 1925. )
c'est le jeune général Chan Kaï shek qui devient le principal leader du Kuomintang. En été 1926, Chang Kaï Shek déclenche la marche des armées nationalistes vers le Nord, s'emparant successivement de Han Kéou en septembre 26, Nankin et Shanghaï en mars 1927 et installant le gouvernement du Kuomintang à Nankin.

Mais, en juillet 1926, TCHANG Kai-Chek (Jiang Jie Shi), beau-frère de Sun Yat-Sen remporte la victoire contre les troupes armées de Canton. Tchang se met alors à la tête de la droite du Guomindang. Le communisme chinois décide d'adopter une stratégie nouvelle. Mao Zedong déplace de ce fait le centre de son action des villes vers les campgnes les plus reculées. D'autre part, le PCC doit absolument disposer de ses propres forces armées. Il mit donc en place des bases de guérillas défendues par l'Armée Rouge. En 1931, la "République des Soviets chinois"opposée au Guomindang, est proclamée par les délégués de ces bases. Mais, l'opposition au sein du Parti a entraîné la défaite des Soviets chinois qui furent encerclés par les armées de Tchang Kaï Shek entre 1932 et 1934. Durant l'été 1934, après la dernière campagne d'encerclement, Mao imposa la longue marche jusqu'au Shanxi. En janvier 1935, Mao écarta ses adversaires et devint Président du Parti Communiste Chinois. Il commença alors à imposer ses idées. Les directives du VIIè Congrès du Komintern en 1935 encouragea le Parti Communiste à se rapprocher des nationalistes pour former des fronts populaires et des fronts unis contre le nazisme.

MAO Zedong est mort le 9 septembre 1976 à Pékin.

Sun Yat Sen
Mausolée de Sun Yat Sen
Chang-Kai Shek
Mao Tsé- Toung
La Longue Marche avec Mao