Retour Akbar

Fathepour Sikri Harem

Ce palais de Jodh Bai, était surveillé par une garde de rajpoutes, tandis que le porche était placé sous contrôle d'eunuques . Ce bâtiment, le plus important du sérail, abritait la mère de l'empereur, ses épouses, ou encore quelques unes des trois cents odalisques qui auraient fait partie du harem impérial

. La porte d'entrée de ce harem présente une architecture qui s'apparente à celle des entrées fortifiées des villes Mogholes ( 1569 )