L' Invasion MUSULMANE

VIIIe–XIIe siècle
En 736, le clan rajput des Tomara fait de Delhi sa capitale, mais d’autres Rajputs, les Chauhan, s’empareront des lieux au XIIe siècle.

Les Rajput

Le Rajasthan et l'Inde centrale virent l'apparition de petits royaumes dirigées par les Rajput (du sanskrit rajaputra, “fils de roi”). Les Pratihara, les Paramara, les Cauhan et les Caulukya étaient les quatre principales dynasties Rajput.
Au 11ème siècle les Caulukya qui occupaient le Gujarat, tentent d'annexer le Rajasthan au nord. Kumarapala (1143-1172) mène la bataille et consolide son royaume tout en répandant le jaïnisme dans l'ouest de l'Inde. Les Paramara, après s'être libérés du joug des Rastrakuta, subissent les assauts des Caulukya en 1143. La dynastie perdura mais très affaiblie. Elle succombera finalement face aux Turcs en 1305. Les Cauhan dominaient la région de Jaipur. Au 11ème siècle ils fondent la ville d'Ajmer et parviennent à prendre Delhi au 12ème. Le roi Prithviraj III reste dans l'histoire pour être celui qui résista à la première vague turque lors d'une célèbre bataille à Tarain en 1191. Il perdit cependant la seconde bataille de Tarain l'année suivante face à ces mêmes turcs.

En 1193, des forces turco-afghanes prennent la ville et y installent un sultanat.XIIIe–XVe siècle
Delhi est gouvernée par cinq dynasties de sultans successives. Chacune élève fortifications, mosquées et tombeaux à sa propre gloire.

Les vagues turques


Les turcs prennent peu à peu le contrôle de l'Inde du Nord-Est autour de Lahore. Après la mort de Mahmud de Ghazni en 1030 la frontière se stabilise. Les dynasties Rajput émergent (voir ci-dessus). Mais au 12ème siècle les turcs Ghurid, chassés des régions qu'ils occupaient, pénètrent en Inde du Nord. Mohammed de Ghor s'empare du Penjab et de Lahore en 1185 puis renverse les Cauhan lors de la seconde bataille de Tarain en 1192. En 1193 Delhi tombe.
Mohammed de Ghor repart vers l'Afghanistan avec son trésor de guerre en laissant la gestion des nouveaux territoires à son général et esclave Qoutoub-ed-Din. Ce dernier se proclame alors sultan de Delhi et inaugure la dynastie des Mamelouk, dite des Esclaves. Chez les musulmans de l'époque, le statut d'esclave était honorable et permettait à des individus issus de familles pauvres d'obtenir des postes de confiance auprès des dirigeants. Pour marquer la puissance de l' Islam en Inde Qout oub-ed-Din à décidé d'ériger à Dehli une mosquée surmontée d' un minaret, faisant office de tour de la victoire. A la mort de Qoutoub-ed-Din, c' est le sultan Iltoumich qui règne sur Dehli de 1211 à 1235. Il repousse les avant-gardes des Moghols qui vont étre repousser une 1ere fois. Mais les poussées des Moghols s' accentue. En 1245, ils sont ncore contenus. Cinquante ans plus tard, ils réaparaissent, pillent Lahore et s' avancent jusqu'à Dehli, sans toutefois parvenir à s' en emparer. C' est la dynastie des Toughlouqs, qui règne à Dehli ( 1325- 1351 ) va construire une nouvelle capitale Daulatabad, une véritable Carcasonne Musulmane, où il déporte la population entière de Dehli. Bientôt il se rend compte que Daulatabad ne répond pas à ses espoirs, Ils décide alors d' abandonner cette nouvelle capitale pour retourner à Dehli. Il oblige donc la population à refaire en sens inverse le terrible chemin éffectué quelques années plus tôt. A Daulatabad, un chef Afghan monte sur le trône en 1347, fondant la dynastie des Bahmanides. Le démembrement des territoires appartenant au sultanat de Dehli s' accentue jusqu'à l' invation de Tamerlan (Timour Lang)

Cliquez sur les Photos pour agrandir et textes
Daulatabad
Porte Alai Derwaze
Mausolé 1er Sultan Musulmans
Salle Hypostyles
Grand Minaret