Retour Religion

Culte de la déesse Terre-Mère

 

Les cultes d' origine néolithique sont pour la plupart, ceux des grâma-devatâ ( divinité de village ) innombrables déesses, dieux et démons autochtones. Dans certains cas ils ont conservé des traits primitifs. On rencontre ainsi, en certains endroits, des cultes de la Terre- Mère, que l' on rencontre encore en Assam, au Bengale, au Kérala. Les grâma-devada sont des êtres ambivalents et terribles, à la fois redoutables et secourables, bénéfiques et maléfiques. Les déesses, le plus souvent célibataires sont des Mères, les ammân, chez les tamoul; elles sont aussi des shakti, personnifications de l' énergie créatrice, de la fécondité universelle. Telle Mâriyammân, qui apporte la variole et la guérit. Telles les sept soeurs, qui dominent le paysage religieux du sud. Sous des nom différents ces déesses sont souvent interchangeables. personnification d' un même principe divin féminin, qui s' incarnait plus anciennement dans la Grand- Mère. Leur comportement redoutable ne procède pas de la méchanceté, mais simplement d' une agressivité. Les Grâma-devata sont des être ambivalents et terribles, à la fois redoutables et secourables, bénéfiques et maléfiques.