Le Confucianisme

Respect des 5 relations

1) Souverain / Sujet .

2) Père / fils

3) Époux /Épouse

4) Frère aîné / Frère cadet

5) Ami / Ami et d' autre part agir avec authenticité

 

Selon les 5 Vertus

Le Ren = Bienveillance

Le Yi = Justice - Équité

Le Li = Attitude - Bienséance

Le Zhong = Fidélité

Le Xin = La Sincérité

Confucius contemporain de Bouddha 551 - 480 av JC . Un seul document réel de Confucius " Entretien de Confucius ". Le confucianisme est une doctrine qui précise que l' homme idéal doit être vertueux et cultivé. Le 1er caractère des oeuvres de Confucius est " Étudier" c' est plus que un slogan c' est une obligation. Tout tient à la valeur personnelle, à l' effort que l' on apporte à la perfection de son état, que l' on soit chef du gouvernement ou simple employé, que l' on soit potier ou vannier, il faut aimer ce que l' on fait, tenter d' y être le meilleur. C' est là la véritable noblesse, bien plus importante que la naissance. Ainsi s' établisse entre les hommes des relations d' ordre et de hiérarchie. Le subordonné doit obéissance et le chef doit compenser son pouvoir par la vertu et la modération, tous sont tenus à l' humilité, sinon il ne peux exister de société harmonieuse. Si ces principes draconiens ne sont pas rigoureusement appliqués c' est le chaos de la société et du monde. Le "Dao"( la voie ) de l' homme est d' agir , d' une part correctement en fonction de son rôle social. L' homme confucéen est profondément humaniste et rationnel.

" La piété filiale et le respect des aînés sont la racine même de l' humanité ".

" L' honnête homme remonte la pente, l' homme vulgaire la descend ".

" L' honnête homme est exigeant envers soi, l' homme vulgaire est exigeant envers l' autre ".

" L' homme peut agrandir la voie, ce n' est pas la voie qui agrandit l' homme ".

" L' honnête homme considère le bien universel et non l' avantage particulier, tandis que l' homme vulgaire ne voit que l' avantage particulier et non le bien universel " .

" L' honnête homme envisage les choses du point de vue de la justice, l' homme vulgaire du point de vue de son intérêt " .