Les LINGÂYAT

Les Lingâyat sont une secte shivaïste indépendante, répandue surtout dans l' Inde du sud. Bien que le mouvement Lingâyat ce soit développé dés le XI eme siècle de notre ère, on attribue la fondation de la secte à Basava, un brahmane qui fut le 1er ministre du roi Bijjala de Kalyânî. Basava prêcha une doctrine qui rejette les Véda et la tradition brahmanique. Les Lingâyat n' ont qu' un seul dieu : SHIVA. Les fidèles de la secte jouissent d' une égalité sociale et religieuse plus ou moins complète. Ce sont des végétariens stricts, s' abstenant de liqueurs, de tabac et de drogues, rejetant la magie. Les femmes ont un statue égal à celui des hommes, elles ne sont pas considérées comme polluées pendant leurs règles. Le remariage des veuves est permis. Les mariages d' enfants sont condamnés. On enterre ses morts contrairement à tous les indiens qui eux brûles ses morts. Ce mouvement est un exemple d' une protestation contre l' Hindouisme traditionnel et d' une tentative de remodelage de la société par le refus des castes . Il n' cependant abouti qu' à la formation d' une caste nouvelle.

Les Lingâyat doivent leur nom au petit linga ( symbole phallique de Shiva ) , suspendu à leur cou .

Lingat de Shiva IVe siècle