Les VISHNOUÏSTES

Avec Vishnou prévaut une autre conception du monde et de l' histoire du monde. A l' horreur qui étreint les fidèle devant Shiva, s' oppose le sentiment sécurisant que procure une divinité bienveillante et tutélaire. Connu également sous les noms de Bhagavat, et Perumal ( tamoul ), il est aussi associé comme Shiva à une déesse parèdre, Lakhmî, qui symbolise la beauté ou la fortune, sous un aspect plus anthropomorphisé que celui de Durgâ et de Kâlî. Tandis que Shiva est, le plus souvent, l' objet personnel d' un culte, Vishnou est plus lointain: il est plutôt adoré dans la forme de ses avatâr, ou "descente", à travers lesquels le dieu s' est manifesté parmi les hommes. Les avatâr de vishnou sont innombrables; ce sont les moments d' une histoire au cour de laquelle Dieu intervient pour défendre, contre le mal, l' idéal de sainteté, pour restaurer l' ordre du monde. Les plus importants de ses avatâr sont Rama et Krishna
Vishnou et Lashmi
krishna enfant
Krishna avec Râdhâ et les Gopï
Si le culte de Vishnou est peu développé, celui de Krishna son fils, est en revanche, un des plus populaires.La raison de cette popularité est qu' il associe, à l' antique présence de la sexualité, le caractère plus récent du mysticisme. Krishna est un dieu d' origine franchement indigène : un adolescent au visage noir, d' une extraordinaire beauté, qui joue de sa flûte traversière à la mélodie pure et attirante. La science indologie admet qu' il fut à l' origine un personnage réel, de la tribut des Yâdava, qui vivait dans la région de Mathura. Dans ses traits primitifs, il apparaît essentiellement comme un gardien de bétail, qui se livre à des jeux érotique sans bornes avec les Gopï (gardeuse de vache) et particulièrement avec Râdhâ sa préférée. Dans son symbolisme religieux, la légende de Krishna transpose l' état d' esprit des société orgiastiques, qui étaient celles du néolitique et de la protohistoire. Krishna, comme d' autre dieux peut jouer alternativement les rôles masculin et féminin; ce trait s' est conservé jusqu' à nos jours dans de nombreuses sectes Vishnouïste. Il ne faut donc pas s' étonner si Krishna est associe à la fête de holi, fête pré brahmanique très licencieuse, qui évoque ces société disparues. Mais en même temps il à fixé sur sa personne, au cours des âges, les formes d' érotisme qui inspirent les cultes mystiques, ce que l' Inde appelle le culte des Bbahti, qui devaient à partir de l' ère chrétienne, se substituer à la vieille religion des rites. D' autre part, vivant dans la terrible époque des guerres, Krishna a incorporé dans sa légende une série de souvenirs épique qui le représentent comme un héros, destructeur de démons, et thaumaturge
Cliquez sur les photos pour agrandir